Société des Régates d'Antibes : La voile à Antibes, depuis 1896

C'est en 1896 que quelques membres antibois du Club Nautique de Nice, lui meme fondé en 1893, décidèrent de la création d'une antenne antiboise. C'est sous le nom de Société des Régates d'Antibes que cette association se mit en 1927 en conformité avec la célèbre loi de 1901. A cette époqaue, le yachting était une activité sportive réservée aux gens fortunés, armant de grands voiliers avec des équipages professionnels.

Les grands yachts privés disparurent avec la deuxième guerre mondiale, et après le conflit vint le temps du yachting léger et de la démocratisation de la voile, avec le Sharpie, le Caneton puis le Vaurien.

En 1959, à la suite d'un conflit entre quelques hommes, la Société des régates d'Antibes se déchira en Club Nautique d'Antibes d'un coté et yacht Club d'Antibes de l'Autre.

Ces deux clubs vont coexister pendant 54 ans, d'abord dans l'hostilité, puis dans la rivalité, jusqu'à ce que, les générations passant, s'installe un climat d'amitié et de collaboration entre les membres. Par ailleurs, la Municipalité souhaitait avoir un interlocuteur unique et les deux clubs étaient l'objet d'une amicale pression vers le rapprochement.

Au second trimestre 2012, les équipes dirigeantes ont su de part et d'autre créer une dynamique unitaire, en alliant un gros travail de préparation à une communication active.

Le 6 avril 2013, les membres ont voté la dissolution des deux associations et approuvé la naissance, ou plutôt la renaissance de la Société des Régates d'Antibes Juan les Pins.

Aussi, la S.R.A. peut elle se prévaloir de faire partie des rares associations nautiques françaises nées au XIXieme siècle.