Imprimer

IMG 4958Quand les détails font la différence..

Ce weekend Palma a rendu son verdict, notamment pour les représentants de la SRA engagés.
En nacra, Sophie De Turckheim et Franck Cammas ressortent sans doute déçus. Partis pour jouer un podium, le tandem a débuté de manière magistrale la compétition en empochant les deux premières manches. En tête du classement durant les deux premiers jours, puis 2nds tout le reste de la semaine malgré les conditions beaucoup plus musclées, la journée du vendredi les positionne malheureusement à la 5ème place. Le samedi pour la medal race, tout pouvait encore se jouer, l'objectif était la médaille de bronze.
« mais on fait un départ prématuré. On termine au général à la 8ème place. C'est une déception, car cetteplace ne reflète pas la copie que l'on rend sur l'eau. Après il faut retenir du positif de cette semaine. On a eu des conditions qui ne nous favorisaient pas forcément, et on a montré de belles choses. ».

 

Félicitations aux Français Billy Besson et Marie Riou qui terminent premiers, et sont sélectionnés automatiquement pour participer au mondial et au premier test event.
Pour Sophie et Franck, 2èmes français, c'est le Comité de sélection qui rendra son verdict sur leur participation à ces deux grosses épreuves.

Côté 470, finalement les choses se sont avérées plus simples pour le retour en compétition de Nicolas Charbonnier.
Aussi régulier qu'un métronome, Nicolas prouve qu'il faudra également compter sur lui pour cette nouvelle olympiade.
Revenu à la compétition plus tardivement, Nicolas est maintenant associé à Achille Nebout.
Durant tout l'hiver ils ont travaillé en baie d'Antibes, enchainant les séances d'entrainement, ils ont engrangé des miles pour trouver la cohésion nécessaire.
Ce temps passé à travailler associé à l'expérience au plus haut niveau de Nicolas donne déjà une place de 12ème au général, et de premier Français, synonyme la aussi de sélection pour le monde et le premier test à Rio.

Sofian Bouvet et Jérémie Mion ont eu sans aucun doute beaucoup moins de réussite.
Après un début de compétition très sérieux, il ont enchainé de très belles manches (2-11-2-12-4) leur permettant de se classer parmi les premiers au général
Toujours dans le coup, malgré une mauvaise journée (problème réglages) durant laquelle ils prennent la 24ème et la 16ème place, l'équipage devait rentrer dans la medal race.
Malheureusement il n'en fut rien.
Durant cette avant dernière journée sur le site de la régate, les résultats s'affichaient DNC - DNC - DNC
Voila pourquoi une sélection peut se jouer à un détail. Les lèvres de la dérive décollées, le bateau prenait l'eau. Plus possible alors d'aller chercher un podium, Sofian et Jeremie n'ont pas pris le départ des trois dernières courses. Ils devront maintenant attendre la décision du comité de sélection pour savoir s'ils seront sélectionnés pour participer au mondial et au test event de Rio (rappelons que seuls 2 équipages sont sélectionnés pour participer à ces deux épreuves).

Le circuit olympique se rapproche de nous, rendez-vous à Hyères du 19 au 26 avril pour l'étape française de la sailing world cup